instagram
pinterest

Faites le test : tapez « voyage République Dominicaine » dans votre moteur de recherches. Les résultats? Tout inclus! Tout compris! All Inclusive Resort!  Et du côté des images? Toujours le même palmier incliné sur une (certes, magnifique) plage de sable blanc. Et pourtant, vous savez au fond de vous que ce n’est pas juste ça!

 

Marie-Christine Laramée a exploré la République Dominicaine pendant quelques semaines pour visiter des hébergements, et elle nous a rassurés : on peut éviter les masses touristiques et voir un autre côté du pays!

 

Si les plages sont presque incontournables, peu de voyageurs savent en revanche que la République Dominicaine est aussi une destination plein air! Par exemple, le Pico Duarte, dans le parc national Armando Bermúdez, culmine à 3087 m; c’est le plus haut sommet des Caraïbes! On peut faire des randonnées de plusieurs jours, et les classiques « -ing » : camping; rafting, canyoning, etc. En plus, si l’on n’est pas trop amateur de chaleur, l’air est plus frais dans la montagne, un contraste très agréable avec le bord de mer. Il y a également de magnifiques chutes d’eau un peu partout dans la jungle!

 

La plupart des voyageurs qui s’y rendent sont accompagnés en autobus depuis leur hôtel, mais toutes les activités sont accessibles quand on voyage en sac à dos, par ses propres moyens, en utilisant par exemple les taxis (en négociant les prix), et les guaguas, des bus-van moindrement confortables. Les locaux sont heureux de voir les touristes visiter autre chose que les complexes hôteliers. Pour les déplacements, il faut savoir que les distances ne sont pas forcément grandes, mais que le voyagement peut prendre plusieurs heures. Au-delà de 3h de trajet, les autobus voyageurs seront plus appréciables. Depuis Santo Domingo, on peut aller dans presque toutes les villes, mais pour les endroits plus reculés, il faudra être créatif! 

 

La meilleure façon de se faire aider, c’est évidemment de parler espagnol! Les Dominicains sont vraiment chaleureux et gentils, surtout quand ils voient que l’on fait des efforts pour connaître le pays et la langue! Fait intéressant, il y a beaucoup d’Haïtiens qui ont immigré en République, et ils parlent créole et français; ce sont de belles conversations en perspective!

 

Pour apprécier un pays, il faut aussi découvrir sa nourriture : en République Dominicaine, les plats ressemblent à l’alimentation traditionnelle d’Amérique Centrale, mais les plats portent des noms différents. Par exemple, la purée de plantain, ça s’appelle le mangú. C’est composé de plantains bouillis, écrasés, et garni d’oignons rouges sautés cuits au vinaigre. C’est très consistant, et on peut le manger à tous les repas. On retrouve également le riz aux fèves (habichuelas y arroz blanco), qui, accompagné de salami frit, compose la bandera (plat principal). Si vous avez la chance de manger chez des Dominicains, vous serez peut-être surpris : en général, les invités ne mangent pas en même temps que les hôtes. Ils vont vous faire la conversation en vous regardant manger! Finalement, sous les tropiques, on ne peut pas se passer de fruits frais : bananes, ananas, fruits de la passion, papaye; de quoi faire de délicieux jus! La tradition de prendre un bon café en après-midi est aussi très présente, profitez-en, il y a des plantations de café à perte de vue dans l’arrière-pays! 

 

Pour terminer, côté hébergement, voici deux coups de cœur de Marie-Christine : d’abord le Samana Eco-Lodge, à El Limon, un hébergement qui atteint de hauts standards en matière d’écoresponsabilité (éclairage aux panneaux solaires, recyclage, etc.). Il y a également Sonido del Yaque proche de Jarbacoa, une communauté villageoise coopérative où l’on peut vivre la vie dominicaine en immersion, en quelque sorte! 

 

Pythagore disait « délaisse les grandes routes, prends les sentiers ». Marie Christine nous a prouvé que c’était effectivement bien plus intéressant!

 

Pour connaître vous aussi la vraie République Dominicaine, réservez vos hébergements sur VAOLO

Les conseils de Marie-Christine pour vivre la vida dominicana 

  • Capitale : Santo Domingo
  • Langue : Espagnol
  • Conversion devise : 1 $ CAD = entre 35 et 38 pesos dominicanos.
  • Oubliez les autobus, prenez les guaguas!
  • Bananes, ça se dit guineos.
  • Le chasse-moustique est votre meilleur allié.
  1. Marie-Christine Laramée Réponse

    Merci Emilie !
    Super article qui résume bien mon exploration !!

  2. isabellevittevillagemondecom1533 Réponse

    Très bel article qui donne envie de découvrir l’autre visage de la République Dominicaine !

Laisser un commentaire

*