Facebook pixel
< Voir tous les articles

Nos explorateurs Luc et France nous partagent la suite de leurs petites nouvelles des Îles Fidji!

Auteur: Luc Ouimet
Crédit photo: Luc Ouimet

Savusavu…paradis caché

Sociologie et mode de vie

  • Le pays compte à peine plus de 900 000 habitants.
  • D’un côté, les Fidjiens de souche (51%), de l’autre, les Indo-Fidjiens (40%): 65% chrétiens, 28% hindouistes et 6% musulmans…tout en douceur la pratique religieuse mais fervente…
  • Plus de 90% des terres des îles Fidji appartiennent aux Fidjiens de souche…devrait-on s’en indigner! Cette restriction ethnique crée des tensions avec les Indo-Fidjiens qui sont obligés de louer leurs terres, eux qui ont par ailleurs plus souvent qu’autrement obtenu la main haute sur l’économie des pays dans lesquels ils s’installent, réputés hommes d’affaires qu’ils sont…bravo aux administrations fidjiennes passées qui ont bien représenté leur peuple!
  • Les Fidjiens vivent en tribus dans des villages sous l’autorité d’un chef de village qui a tous les droits…il peut même entrer dans n’importe quel bure (maison traditionnelle) quand bon lui semble, s’il le juge nécessaire.
  • Anecdote : avant de rendre une décision importante, le chef de village demandait au prêtre de rentrer en contact avec les dieux pour leur demander leur avis. Si la réponse ne convenait pas au chef, il pouvait arriver que le chef ordonne au prêtre de retourner prier et de faire en sorte que la réponse soit en accord avec ses vœux; à défaut, sa colère pourrait alors le conduire à manger le prêtre (le cannibalisme était pratiqué). Inutile de dire que les dieux s’empressaient alors de changer d’avis!
  • Dans les temps anciens, quand le mari mourait, on enterrait vivante sa femme à ses côtés, pour qu’elle le suive jusque dans la mort…
  • Les Fidjiens vivent selon les rites de la vie en tribu et de ses coutumes; un art de vivre qui n’attribue aucune valeur à l’argent et où la Nature est au centre des attentions…ils s’étonnent presque toujours de recevoir un pourboire…
  • Travailler pour des morceaux de papier et de petits ronds métalliques, donner une valeur financière à chaque chose…voilà qui est nouveau pour les Fidjiens qui n’avaient pas besoin de travailler pour de l’argent pour vivre…sur bien des îles encore, on n’a pas besoin de travailler pour vivre…
  • La «civilisation» a mis quand même bien du temps à les atteindre…et à peine…paradis sauvegardé jusqu’à maintenant! Quelque 1500 km parcourus en voiture de location nous ont permis d’avoir un réel portrait des îles Fidji et de le constater.

 

Warwick resort (île de Vanua Levu)…de luxe et de charme

Le bâtiment sur le petit îlot abrite un restaurant de fruits de mer, frais du jour…le poisson saute presque directement dans la poêle

 «The Mission project»: grande maison bien entretenue, en bordure de mer, au bout sauvage de l’île. Propriété d’un riche médecin américain qui y accueille périodiquement des médecins de passage qui viennent soigner les populations locales.

De plus près cette fois…architecture d’inspiration fidjienne

 Les îles Fidji et le coût de la vie

  • En dehors des petits hébergements et des restaurants locaux, le tourisme est cher (exemples): Nuitées de $250 à 2000 et plus
  • 20$ à 30$ Cdn pour un hamburger…et ses frites
  • Descente de rivière (rafting – 1 jour) 560$ Cdn pour deux…on est 2 quand on voyage, non ?…Ah ! ok 280$ pp… Croisière plongée-tuba sur une petite île (½ jour)…Ok avec boissons incluses…
  • Mais on peut trouver à se loger, à se nourrir et à s’amuser à meilleurs prix (sans verser nécessairement en mode back-packers)…comme aller nager avec les requins (ils seraient aveugles!)…aller aux chutes en trekking…cours de surf en mer peu profonde dans une eau qui ne vous donne même pas de frissons désagréables de fraîcheur…sorties plongée dans de plus petits hébergements à prix relativement doux (20$ – 50$)…
  • Vite dit, les îles Fidji accommodent bien les poches profondes ou alors les back-packers…les options moyen de gamme se font rares…Merci à France pour toutes ses recherches qui nous ont permis un beau séjour sans avoir à dilapider notre patrimoine!

Dans les plus beaux récifs de corail au monde…le resort est dans un parc marin protégé

Les îles Fidji comptent quelque 330 îles…des plus grosses aux plus petites…

Maison traditionnelle fidjienne (buré) 

Pluie, soleil ardent, humidité et flore tropicale insolite, luxuriante

Fidjien type : stature imposante, sourire naturel, sarong (jupe) et sandales fermées

Maison type contemporaine fidjienne  (sur pilotis)…pour la plupart pourvues en électricité 

On n’a que nous pour nous animer et nous divertir…et on ne manque de rien !

Coucher de soleil, pêche par les locaux…et vous êtes tout bienvenus de venir lancer votre ligne (ou votre corde) à l’eau avec eux: accueil chaleureux garanti!

 

 

Merci à la Vie de nous donner accès à tant de réalités bien différentes des nôtres.

 

Auteur: Luc Ouimet
Crédit photo: Luc Ouimet

 

 

Les hébergements visités et labellisés par Luc et France seront disponibles sur VAOLO très prochainement!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *